Revue de presse


 

logo-obiwi

"MISE EN SAINE" : SUCCULENT RESTAURANT VIETNAMIEN A BOULOGNE (92)

Vous serez conquis par ce restaurant familial proposant une cuisine raffinée contemporaine vietnamienne. Pourquoi ce nom? Tout simplement en clin d’œil résultant des 3 composantes du restaurant: des aliments sains, une mise en scène pour la présentation des plats, enfin, sa situation à proximité des bords de la Seine.

Dans les salles à décoration d’inspiration balinaise, la chef, originaire du Vietnam, œuvre dans la cuisine pour vous concocter une palette de mets délicieux et avec beaucoup d’épices dont le poivre Phu Quoc. Il vous sera difficile de choisir mais je vous recommande l’assortiment de spécialités pour avoir la chance de goûter un peu de tout: rouleau de printemps, nem, toast aux crevettes et sésame, bouchée de poulet aux feuilles de citron sauvage, samosa de bœuf au curry. En plat, le pavé de saumon laqué au gingembre, servi sur une feuille de banane est exquis; prenez comme accompagnement les aubergines «façon tata», c’est-à-dire bien relevées avec une sauce aux épices. Le filet de bœuf Loc Lac est d’une finesse extraordinaire, il est mariné et grillé: dans une petite coupelle, vous mélangez vous-même le citron, le sel et le poivre pour obtenir une sauce aromatique parfaite et trempez ainsi chaque morceau! Tous les produits utilisés sont frais et préparés à la commande. Les desserts sont incroyables: petits nems au chocolat, cheese-cake au gingembre et une merveilleuse spécialité balinaise: les crêpes Dadar. Elles sont de couleur verte car mélangées à de l’herbe avec de la noix de coco et du caramel. Pour fondre de plaisir!

restaurantsaparis-logo1

MISE EN SAINE, LA BONNE ASIE A BOULOGNE !

Si vous cherchiez un bon restaurant d’Asie du Sud Est à Boulogne, ne cherchez plus, nous l’avons trouvé : Mise en Saine ! Un décor moderne sur deux étages, un couple franco-vietnamien aux commandes et une belle surprise au final.

La carte propose des plats d’origine asiatique et notammentvietnamienne, comme un délicieux et copieux Bo Bun (une salade de crudités, bœuf, nouilles de riz, bien assaisonnée, à la fois rafraichissante et nutritive), des Woks de riz et/ou légumes sautés, bien équilibrés, au goût juste et à la cuisson impeccable, desassortiments de Nems, Samosas et autres rouleaux de printemps savoureux et fins… Même les desserts sont travaillés, à l’image des Nems au chocolat ou des fameuses petites crêpes vertes de Bali, les crêpes Dadar !

C’est un excellent choix pour un déjeuner ou un diner de cuisine authentique d’Asie du Sud-Est, à prix doux.

 plaisirs place

 

LA GASTRONOMIE VIETNAMIENNE CHEZ MISE EN SAINE

Rien n’indique de l’extérieur que nous pénétrons dans un restaurant, contemporain, gastronomique …vietnamien... La bonne surprise !

Petit espace sur deux étages, décor sobre doux et blond, au mur, des oeuvres du pays, mobilier, vaisselle originaire de Bali, un accueil comme beaucoup pourraient s’en inspirer….et vous voilà devant une carte de suggestions qui, rien qu’à la lecture, vous emporte déjà … en Asie. En Asie, certes, mais avec cette « French Touch » qui fait de cet endroit un restaurant totalement atypique et surprenant, dont les plats, tous les plats étonnent tant ils sont plaisants, goûteux, à la saveur constante…. Maxime, le jeune patron, de formation hôtelière, cuisinier, épris de l’Asie du Sud-Est rencontre Jessica, vietnamienne, tombée dans le chaudron de sa maman, cuisinière au pays, et le devient aussi….Les deux jeunes se marient, marient leur compétence et donnent naissance à «Mise en Saine». Quelle heureuse initiative… ! La cuisine vietnamienne se rapproche un peu de la cuisine Thaï…Une cuisine, très riche, très raffinée, très parfumée…comme le parfum du poivre utilisé qui provient directement de l’Ile de Phuc Quoc. Régalez-vous des toasts tièdes aux crevettes et graines de sésame grillées, des rouleaux de printemps au bœuf préparés à la commande, des aubergines, façon « Tata » aux herbes aromatiques épicées, en entrée ou en accompagnement sur une viande française, de la salade de mangue, papaye et crevettes généreusement servie…

Poursuivez par la belle portion de saumon laqué au soja, aux légumes, posé sur une feuille de bananier, magnifique ! Et puis, et puis….le Cheese-Cake au gingembre, les nems au chocolat et les crêpes tièdes « Dadar » (herbe aromatique verte) au coco râpé et caramel…. Le tout accompagné d’un sublime thé blanc au jasmin, torréfié par Sagali, à St-Cloud.

Venez découvrir la brillante alliance de la gastronomie franco/vietnamienne, chez «Mise en Saine» même si vous devez traverser tout Paris ! « Mise en Saine» vaut bien ce voyage !

Fanny Schwarcfeld

 

 


A quelques enjambées de Paris et de la tour magique de TF1, il faut découvrir ce petit bijou de resto qui vous la joue très zen sur les sofas et derrière les bambous, aussi bien au rez-de-chaussée qu’au premier étage (conçu dans le style loft plus espacé). Un petit air d’Indochine avec le mobilier de Bali, les tables vitrifiées en bambou et en teck, la vaisselle du Vietnam en porcelaine blanche… Le propriétaire Maxime Petit assisté par sa femme vietnamienne en cuisine, vous fait voyager à table. Et la cuisine vaut le déplacement : délicieux chaussons aux crevettes qui fondent en bouche, nouilles sautées au poulet, saumon laqué au sésame (d’une excellente cuisson), porc au caramel… riz au lait de coco thaï, nems au chocolat...

 

Roland Escaig

 

 

 

Du nouveau chez Mise en Saine !

Restaurant contemporain d’inspiration asiatique ouvert en 2009 à Boulogne Billancourt, Mise en Saine propose une sélection de plats gourmands et raffinés aux parfums exotiques. Maxime Petit, gérant du restaurant et Jessica, son épouse et chef de la cuisine, proposent cet été une nouvelle carte aux saveurs exquises, alliant avec finesse produits de saisons et épices du bout du monde.
La carte d’été 2012 offre un choix de mets nouveaux, composés de produits frais et sains provenant directement du MIN de Rungis. Les plus gourmands se régaleront en dégustant les bouchées (…). Egalement au menu, les woks avec un petit nouveau : le riz sauté Mise en Saine dans sa cocotte (porc, crevettes et herbes aromatiques)…

Maxime et Phuoc…ont ouvert un petit bistrot indochinois contemporain…. Rouleau de printemps roulé minute à la main (délicieux); nems façon Saigon (roulé dans une feuille de tofu); salade de mangue et papaye verte aux crevettes ; pad thaï (plat traditionnel thaïlandais) bien cuisiné et généreux

Jean-Louis Galesne

Genre /La rencontre entre un loft ouest-parisien et une cuisine « asie-mutante » ! Prix Bien déliés ! Env. 25-35 €. Menus à 13 € (déj.), 17, 20 et 30 € (dîn.). Salade pomelos et langoustines : titille-papilles. Gratin de saint-jacques et crabe farci : très routard amélioré. Dada (crêpe coco balinaise) : amusante petite gâterie tapant le double cœur…Bonne table À l’étage, une banquette d’angle. Service aux aguets.

Emmanuel Rubin

De retour de Saigon, un duo de gourmands à ouvert un joli restaurant dans un quartier de Boulogne ou les bonnes adresses se comptent sur les doigts d’une main. Mise en Saine joue la carte de l’Asie et plus particulièrement celle du Vietnam dans un décor zen et épuré ou il fait bon se régaler…les nems au chocolat qui sont déjà sur le podium des meilleurs desserts de la maison.

Philippe Charles

…Le chef Maxime Petit vous propose de partager ses recettes simples mais parfaitement exécutées, ramenées d’une expatriation au Vietnam. Une cuisine vietnamienne donc mais ouverte sur le monde, extrêmement parfumée, tout en fraicheur avec une très belle maîtrise des herbes. C’est parti pour le test ! Après un accueil souriant et décontracté, nous examinons la carte, mélange de plats typiquement vietnamiens et de plats français vietnamisés. …Tout est frais parfumé, croustillant, 5 bouchées, 5 saveurs différentes, ça commence bien ! En entrée, le restaurant propose également le Pho Bo (soupe traditionnelle vietnamienne au boeuf à 11€) qui a l’air d’être une spécialité de la maison….beaucoup plus original : du porc parfumé roulé dans du choux (14€). Vraiment très bon. Ajoutons que les deux plats avaient le même accompagnement : de délicieuses pâtes sautées avec des légumes croustillants. La maison propose également des Pad Thaï au poulet ou au crevette à 11€ ou le fameux Bo Bun traditionnel à 13€….Au final, ce restaurant est une vraie bonne trouvaille et un excellent rapport qualité/prix/décor que nous vous recommandons sans hésiter.

Cuisine inventive et qualitatives aux influences vietnamiennes qui fait la part belle aux fruits et légumes. Le tout servi dans un décor ethnique et chaleureux, propice à la dégustation et à l’évasion.

… En cuisine, Jessica d’origine vietnamienne prépare, avec des aliments sains, des plats aux saveurs asiatiques et françaises. La carte annonce la soupe asperges et crabes, …, la salade pomelos et pamplemousse aux langoustines grillées, le rouleau de printemps, les bouchées de poulet grillé sur feuille de citron sauvage, …, les brochettes de gambas méditerranéennes, le Bo Bun, .Pour le dessert, le gâteau de riz thaï à la coco, la salade exotique de fruits frais, les Dada crêpes coco balinaises, le fondant au chocolat, ou les petites nems au chocolat. L’accueil charmant de Maxime Petit L’accueil charmant de Maxime Petit et le service délicieux de Lucie font merveille dans une salle lumineuse au décor contemporain zen et au mobilier asiatique. La salle de l’étage est privatisable et aux beaux jours quelques tables se posent en terrasse.Ce restaurant tenu par une très jeune équipe anime avec bonheur les quartiers sud de la ville dans une ambiance réjouissante avec une cuisine généreuse et colorée. Et, comme les prix sont en accord avec les envies de l’époque, on peut y aller et y retourner.

Alain Fusion

Une cuisine fraîche et légère dans une déco contemporaine et de bon goût…. Un joli brin de table tourné évidemment vers l’Asie mais qui a eu la bonne idée de rompre avec les codes. On s’y sent bien et on peut laisser venir à soi les saines préparations créées par un duo de retour de Saigon…Dans la catégorie salade, mangue, papaye verte et crevettes vous éclaboussent de fraîcheur. C’est pimpant, c’est fin, ça se mange sans faim…..Les petites nems au chocolat sont déjà un must même si les crêpes coco balinaises commencent gentiement à leur faire de l’ombre dans la mémoire gustative des premiers habitués.

Philippe Toinard

Elle et Lui ont aimé. On pourrait croire qu’il y a une faute d’orthographe à l’enseigne mais il parait que c’est un jeu de mots. Effectivement tous les produits sont de belle provenance pour une meilleure santé. ….Jessica et Maxime nous offrent un voyage gustatif vers des saveurs exotiques, un joil mélange Asie et Europe…. Le lieu est excentré de la capitale mais sympathique et la cuisine très authentique. Une petite adresse discrète où l’on découvre une vraie cuisine d’ailleurs.

Véronique André

Depuis un an, on fait sa révérence à un petit bijou de resto qui vous la joue très zen sur les sofas et derrières les bambous, aussi bien au rez-de-chaussée qu'au premier étage (conçu dans le style loft plus espacé). Un petit air d'Indochine avec le mobilier de Bali, les tables vitrifiées en bambou et en teck, la vaisselle du Vietnam en porcelaine blanche...Le chef propriétaire Maxime Petit assisté par sa femme vietnamienne en cuisine, vous fait voyager à table. Qui peut s'en plaindre d'autant plus que la cuisine vaut le déplacement : délicieux chaussons aux crevettes qui fondent en bouche, nouilles sautées au poulet, saumon laqué au sésame, porc au caramel... riz au lait de coco thaï, nems au chocolat, remarquables menus à 17 € (plat+ entrée ou dessert) et à 20 € (menu expresse au déjeuner à 13 €). A découvrir d'urgence mais le succès est au rendez-vous.

Roland Escaig

Dès l'entrée face au bar, un incontournable petit autel dédié aux ancètres et censé aussi assuré la prospérité des lieux. Parquet en bambou, sièges et tables de style teck incrusté de bambou. Luminaire en cuivre martelé en provenance de Bali, banquettes orange, plantes vertes tropicales, murs marron, autant de couleurs qui accentuent le côté nature de la cuisine. Au premier étage, la salle est plus charmeuse et cosy. le décor, mélange de vietnamien/Bali, ne manque pas d'allure et la confortable table ronde pour 6 personnes forme un petit coin presque privatif apprécié tant pour un déjeuner d'affaires que pour une soirée amicale. La cuisine, elle nous parle d'Asie sans édulcorer son propos : impeccable bobun traditionnel qui fait tout un repas au déjeuner ; salade de mangue et papaye verte aux crevettes; rouleau de printemps ; pad thai ; crabe farci ; aubergines façon Tata (délicieuses) Ce qui nous séduit : la fraîcheur de la cuisine, les associations de saveurs, les assiettes bien garnies, les prix, la bière Saigon et la petite terrasse tranquille installée le soir sur le trottoir de la rue voisine.

Jean-Louis Galesne